Famille HENAUT - LESCART

Marie DURIEUXÂge : 41 ans16201661

Nom
Marie DURIEUX
Prénom(s)
Marie
Nom de famille
DURIEUX
Nom d’usage
Marie DRIEUX
Nom après mariage
Marie CARON
Naissance vers 1620
Naissance d’un fils
#1
Michel CARON
vers 1643 (Âge 23 ans)

MariagePierre CARONAfficher cette famille
vers 1645 (Âge 25 ans)
Décès après 1661 (Âge 41 ans)
Famille avec Pierre CARON - Afficher cette famille
mari
elle
Mariage : vers 1645Audincthun, 62560, France
-1 an
fils

Note partagée

Contrat : 21 février 1661 à Saint-Omer (62) 62500 Notaires de Saint-Omer (62). Année 1661. Acte 44. Transaction faite le 21 Février 1661. - Pierre CARON, gourlier, demeurant à Audinthun, et Marie DURIEUX, sa femme; - de Jehan DELELOE, anchien mayeur de Faucqenbergues, y demeurant.

Contrat : 14 mars 1710 à Saint-Omer (62) 62500 Notaires de Saint-Omer (62). Année 1710. Reconnaissance faite 14 Mars 1710, fait à Audinthun. Acte 31. Maitre SACLEU, notaire royal à Saint-Omer. BRICHE et CARON, héritiers de Pierre CARON et Marie DURIEUX. - Comparurent personnellement, Michel CARON et Marc BRICHE, demeurant respectivement au village de Audincthun, ledit Michel CARON, fils et héritier de Pierre CARON et de Marie DURIEUX, et ledit Marc BRICHE, fils de Jean BRICHE et de Françoise CARON, aussi fille et héritière de Pierre CARON et Marie DURIEUX, et donataire des parties des biens, affecté à la rente ci-après, lesquels après avoir en lecture à leur appaisement du contenu en certaines lettres obligataires en forme de constitution de 8 florins 11 sols 5 deniers de rente héritière, par chacun an au rachat de 120 florins monnaie d'Artois, constituée par lesdits Pierre CARON et ladite Marie DURIEUX, sa femme, sur eux et leurs biens terres et héritages par lettre et passée pardevant notaires en la ville de Saint-Omer, le 21 février 1671, à l'assurance donnée des bailli et hommes de fiefs de la terre et seigneurie de Audincthun, le 22 Mars 1661 et ce au profit de Jean MARTEL, échevin à son tour de la ville et comté de Fauquembergues, y demeurant en qualité de fils de Clémence DELELOE, fille et héritière de Jean DELELOE, au profit duquel ladite rente a été crée. - Auquel MARTEL et ses héritiers promettent __ faire et continuer à l'avenir le paiement annuel de ladite rente au jour de son échéance, jusqu'au remboursement. Passé audit Audincthun, le 14 Mars 1710.